Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?

    L’adoucissement de l’eau est la meilleure solution pour la protéger contre le calcaire et obtenir une eau douce à la maison. Découvrez ici comment fonctionne un adoucisseur d’eau et ce que vous devez faire après l’avoir installé.

    En bref : un adoucisseur d’eau permet d’obtenir au robinet une eau douce et peu calcaire à partir d’une eau dure et calcaire. L’adoucisseur contient un échangeur d’ions qui élimine le magnésium et le calcium de l’eau. Ainsi, c’est une eau douce comme de la soie, l’eau Perla, qui s’écoule de votre robinetterie.

     

    Le processus d’échange d’ions en détail

    Les échangeurs d’ions sont des matériaux qui permettent de remplacer les ions dissous par d’autres ions de même charge ; il y a donc échange d’ions. Dans l’adoucisseur, les substances durcissantes que sont les ions calcium et magnésium sont remplacées par des ions sodium.


    Le processus est réalisé dans l’appareil via une résine, à la surface de laquelle sont déposés des ions sodium. L’eau domestique conventionnelle, riche en calcaire, circule dans un réservoir contenant l’échangeur d’ions. Les ions magnésium et calcium y sont alors remplacés par les ions sodium.

    Le processus de régénération

    L’échangeur d’ions ne peut absorber qu’une quantité limitée de calcaire et de magnésium avant que sa capacité ne soit épuisée. Ici, c’est le sel qui joue un rôle essentiel. Concrètement, les minéraux liés doivent être à nouveau libérés de la résine échangeuse d’ions pour que de nouveaux minéraux puissent être absorbés. La solution de sel et de calcaire ainsi obtenue est déversée dans vos eaux usées, elle n’entre pas en contact avec l’eau potable. Puis, le cycle peut recommencer.


    Ce processus est appelé régénération. Dans les adoucisseurs à deux réservoirs, l’un peut être régénéré tandis que l’autre reste en service. Pour les appareils à un seul réservoir, la régénération a lieu si possible pendant la nuit, l’adoucisseur n’étant généralement pas utilisé à ce moment-là. La fréquence et la durée de la régénération dépendent de chaque appareil.

     

    Le sodium dans l’eau potable

    Concernant les installations d’eau potable, la directive de la SSIGE (Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux) indique que la teneur en sodium de l’eau potable ne doit pas dépasser 200 mg/l.


    L’eau adoucie peut toutefois être consommée sans problème. En effet, une portion de frites, par exemple, fait ingérer beaucoup plus de sodium que toute l’eau que l’on peut boire en une journée.

     

    Pauvre en calcaire, mais pas sans calcaire

    L’adoucisseur ne retire toutefois pas complètement le calcium et le magnésium de l’eau, car cela signifierait que vous ne pourriez plus rincer votre savon ou votre shampoing correctement. C’est pourquoi l’eau est mélangée au moyen d’une petite intersection dans l’appareil, de manière à obtenir la dureté souhaitée. Les adoucisseurs standard sont entièrement automatisés.

     

     

    Vous avez une question ou vous souhaitez un conseil ?

    Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Nos spécialistes vous renseigneront avec plaisir gratuitement et sans engagement.

    Demander un entretien avec un conseiller